Retourner à la page des articles

Le Château de Chantilly

Le Château de Chantilly

Le Château de Chantilly se dresse au coeur d’un vaste domaine de 7800 hectares de terres, dans une des plus grandes forêts des environs de Paris. Les Montmorency, propriétaires du domaine jusqu’en 1632, y ont fait bâtir un château médiéval, rénové par la suite dans un style inspiré de la Renaissance et augmenté d’un petit château de plaisance. C’est là que vous trouverez le Musée Condé à Chantilly et ses oeuvres de peintures de Grands Maîtres. Pour vous faciliter le séjour, le BEST WESTERN Plus Hôtel du Parc vous propose toute une gamme de chambres et de services.

La propriété rattachée à la couronne en 1643, c’est le Grand Condé qui crée au Domaine de Chantilly une cour littéraire et en fait le théâtre de fêtes somptueuses. Il y reçoit Louis XIV en 1671 et demande au jardinier de Versailles, André Le Nôtre, d’aménager le parc. Ce dernier compose alors un vaste jardin dominé par les étendues d’eau, transformant la Nonette, modeste affluent de l’Oise, en un grand canal. Le parc de Chantilly devient alors une des rares réalisations de Le Nôtre où le château n’est pas dans l’axe de la perspective et où la superficie des eaux est la plus grande.

Au XVIIIe siècle, Jules Hardouin-Mansart, alors au début de sa carrière, est chargé de rénover le grand château. Les travaux sont achevés par Jean Aubert qui fait appel aux peintres Oudry, Desportes, Huet et Nattier pour le décor des appartements. On lui confie également la construction des Grandes Écuries qui figurent parmi les plus belles de l’Ancien Régime.

 

Jardins du Château de ChantillyLes jardins de Chantilly

Aujourd’hui, le Jardin français (XVIIe siècle) avec ses parterres et ses jets d’eau, le Vertugadin, le Grand Canal et sa cascade, le Petit Parc (début du XVIIIe siècle), le Jeu de l’Oie, l’étang de Sylvie, le Jardin anglo-chinois (fin du XVIIIe siècle) avec ses petits canaux, le Hameau, le Jardin anglais (début du XIXe siècle), l’île d’Amour, le temple de Vénus, le lac des Cygnes et les fontaines de Beauvais… ne lassent pas de nous fasciner.